Ayant passé son enfance à Guebwiller, pendant la Seconde Guerre mondiale, Adélaïde Hautval passe à plusieurs reprises la ligne de démarcation sans papiers.  Ce roman raconte une partie de sa vie, à Groslay en région parisienne et dans un lieu devenu tristement célèbre: Auschwitz.

Un roman poignant qui trouve des mots simples pour parler de la Shoah aux plus jeunes, mais qui peut être lu de 9 à 109 ans!

7euros, en vente sur simple demande : editionsdelugene@gmail.com